[ Stream & Album Review ] Khruangbin – The Universe Smiles Upon You

Publié le 05/11/2015 | Par Sébastien |

Khruangbin nait à la suite de la tournée américaine de Bonobo, dans les têtes de Laura Lee, Mark Speer et Donald Johnson alors à l’accompagnement d’YPPAH qui assurait la première partie. Un projet au nom thaïlandais dont la traduction littérale est, pour la petite histoire, « Avion ». Un symbole pour la musique de ces 3 texans qui se veut fille de plusieurs influences et internationale mais aussi pour ses racines qu’elle puise dans le funk/rock Thaï des 60’s.
On retrouve donc Laura à la basse, Mark à la guitare, et Donald “DJ” à la batterie pour un résultat original et teinté d’une belle fraîcheur. Le pari était osé musicalement et cela fonctionne parfaitement. Les meilleurs ne s’y sont pas trompé : Bonobo a tracklisté leur morceau « A Calf Born In Winter » dans son « Late Night Tales » et le très influent Zane Low les a relayé.
Les amoureux de duo guitare/basse trouveront leur bonheur dans les 10 pistes de « The Universe Smiles Upon You », le groupe proposant de très belles mélodies tantôt instrumentales (« Zionsville », « August Twelve », « Little Joe & Mary », « Mr White ») tantôt mêlées à des chants (« Balls And Pins », « Two Fish And An Elephant », « People Everywhere »), qui sont les tracks qui prennent clairement le dessus. Jusqu’au sublime « White Gloves », une ballade très 60’s point d’orgue et parenthèse vaporeuse au centre de l’album.
Un premier opus incontournable de cette fin d’année 2015, ne serait-ce que pour le dépaysement musical qu’il offre et l’originalité de leur musique.

Les titres qui nous ont marqué : « White Gloves », « Two Fish And An Elephant », « Balls And Pins » et « Zionsville ».

« The Universe Smiles Upon You ». Sortie ce vendredi 6 novembre chez Night Time Stories.

à propos de l'auteur de cet article

Totalement geek de musique (ou juste geek tout court en fait), l'univers musical de Seb oscille entre indie, electronica et pop. Tout un programme.#MusicGeek #WebAware #PastPresentFuture

Pas de commentaires, merci.