[ Stream & Album Review ] Joakim – Samurai

Publié le 18/03/2017 | Par Sébastien |

Cover du nouvel album de Joakim : Samurai.Actif et prolifique depuis le début des années 2000, Joakim fait incontestablement partie des figures de la musique électronique. Joakim Bouaziz est connu pour ses nombreux remixes (ça, ça ou ça), pour les deux labels qu’il a monté Crowdspacer et Tigersushi et comptabilise 6 albums solo. Un sacré pedigree que l’on pourrait compléter par ses collaborations avec le milieu de l’art et celui de la mode (Colette, Chanel…).

« Samurai » est le premier album que Joakim produit entièrement à New York où il vit depuis 5 ans. Une création entièrement en solo qui ajoutée à cette situation de quasi exil en fait un de ses albums les plus personnels.

Il a puisé une partie de son inspiration dans la ville et cela se ressent. Joakim a construit cet album comme « une ville, inconnue, on s’y ballade, on se perd un peu à force de détours au hasard, certains coins de rue rappellent des souvenirs, on s’éloigne, on s’échappe mais on est en même temps en quête de quelque chose. »
Les ambiances urbaines que l’on retrouve régulièrement au début des pistes rappellent ceci.

Le Japon complète le tableau des inspirations de ce « Samurai ». Joakim a une fascination totale pour ce pays et l’a retranscrit musicalement par une alternance de styles, les morceaux pop s’entremêlant avec d’autres plus ambiants. Une « schizophrénie » comparable à celle éprouvée par la culture nippone étirée entre tradition et modernité.

Parmi ses influences, l’artiste évoque Ryuichi Sakamoto et Haruomi Hosono, les bandes sons de Ghost In The Shell ou Akira mais également ses lectures du « Japon Moderne » et « l’Ethique Samourai » de Mishima qui lui ont inspiré le titre de l’album.
Pour Joakim : « Le Samurai m’est apparu comme une force de résistance et d’idéalisme, un personnage en exil aussi, un totem qui est devenu le titre de l’album. »

Avec « Samurai », Joakim livre clairement un LP anti-conformiste dans lequel il ne fait aucune concession et nous invite à le suivre au gré de ses déambulations musicales. Un album dont il faut savourer les pistes dans l’ordre.

Les morceaux qui ont attiré mon attention : « Samurai », « Numb », « Exile », « Through The Prospect Arch Park », « Late Night New City ».

« Samurai » est sorti le 17 mars 2017 sur le label Tigersushi.

à propos de l'auteur de cet article

Totalement geek de musique (ou juste geek tout court en fait), l'univers musical de Seb oscille entre indie, electronica et pop. Tout un programme.#MusicGeek #WebAware #PastPresentFuture

Pas de commentaires, merci.