[ Stream & Album Review ] Grand Blanc – Mémoires Vives

Publié le 21/02/2016 | Par Sébastien |

cover albumAvec des titres comme « Samedi La Nuit » ou « Montparnasse » et des passages sur scènes remarqués (et remarquables), Grand Blanc a su non seulement attirer l’attention sur son univers mais également susciter un grand intérêt sur ce qui serait son premier album. Voici donc le quatuor messin devant le grand exercice du premier opus et c’est ce « Mémoires Vives » qui cristallisera donc, et sans surprise, les éloges. Il se dégage de la dizaine de titres qui le compose une énergie extraordinaire alliée à une certaine urgence, un truc presque sombre qui caractérise la musique de Grand Blanc. Un peu comme les 2 voix du groupe, Camille et Benoit avec son timbre grave si charismatique.
Cold Wave, garage, électronique grunge voire parfois pop, le groupe se refuse à se cantonner à un style particulier et c’est ce qui fait la richesse de « Mémoires Vives ».
Si l’on pourra remarquer la très belle prod, le quatuor s’étant fait épauler par des ingés tels qu’Adrien Pallot, Frédéric Deces et Nathan Herveux (des noms associés à La Femme, C.A.R, Izia, Bagarre…), les textes tiennent carrément la route et prouvent que la chanson francophone en a encore, et plus que jamais, dans le ventre. À l’image de cette scène actuelle dont le label Entreprise (sur lequel est d’ailleurs signé le groupe) est l’un des fers de lance.
« Mémoires Vives » est un disque carrément sombre, mais un sacré beau premier album car lumineux à la fois dans le message et sa prod.
Les membres du groupe du haut de leur vingt ans le disent si bien sur le titre « Bosphore » : « Bats-toi si t’es un homme, pousse des portes battantes / N’attends pas qu’on te donne, coupe dans les files d’attente ». Et c’est bien ce que Grand Blanc fait avec sa musique.

Les titres à écouter d’urgence : « Surprise Party », « Disque Sombre », « L’Amour Fou », « Evidence » (pour moi, l’un des titres phares de l’album).

« Mémoires Vives » est sorti le 19 février sur la label Entreprise.

à propos de l'auteur de cet article

Totalement geek de musique (ou juste geek tout court en fait), l’univers musical de Seb oscille entre indie, electronica et pop. Tout un programme.

#MusicGeek #WebAware #PastPresentFuture

Pas de commentaires, merci.