Rétrospective 2015 – Top Albums de nos partenaires

Publié le 26/12/2015 | Par Sébastien |

Il y a quelques jours, nous vous proposions de découvrir notre Top Albums 2015. Cette fois-ci, nous avons sollicité les partenaires avec qui nous avons collaboré durant toute cette prolifique année : collectifs, organisateurs d’événements, webzines ou sites web, ils vivent eux aussi la musique à 200% et vous dévoilent l’album qui a marqué leur année 2015.

Le Top Albums 2015 de nos partenaires

  • John aka Ouanounou

    Collectif MONSTART – Facebook

  • Songs To Make Up To

    Ta-Ku – Juin 2015

    Chez Monstart, on aime la Club Music mais aussi les choses plus feutrées, plus douces, bien maitrisées et on aime être là où on ne nous attend pas. C’est donc logiquement que nous avons choisi parmi toutes les sorties 2015 (qui a été un grand cru, on aurait pu faire un TOP10), l’album de l’australien Ta-ku, signé entre autres chez Fool’s Golds Record – pour rappel label de A-Trak -, « Songs To Make Up To ».
    L’album porte très bien son nom (haha), une sorte d’ovni sexuel et sensuel dont les morceaux s’adaptent à n’importe quel moment de la journée permettant de se vider l’esprit, cleaner ses oreilles entre 10 promos, discuter musique entre potes, boire un verre avec sa meuf ou à bord de sa caisse sur les routes ensoleillées (ou non d’ailleurs) de notre cher sud, une vraie réussite ! Mention spéciale pour « Trust Me ».

Écouter en intégralité « Songs To Make Up To » de Ta-Ku

  • Pauline

    The Arts Factory Magazine aka TAFMAG – Site web

  • Doing Yoga

    Kazy Lambist – Mars 2014

    On se souvient de l’arrivée de Kazy Lambist sur la scène musicale française au printemps dernier. Voilà qui laissait présager un été tout en pop et en couleurs. Plein de soleil, de méditation, de transpiration et de yoga.
    C’est d’ailleurs ça, le truc d’Arthur : l’été, la chaleur, le ‘chill ambiant’. Doing yoga évoque ce rêve californien, érotique et sensuel. Cette parenthèse que la musique peut apporter, le temps de quelques titres.

Écouter en intégralité « Doing Yoga » de Kazy Lambist

  • Lucas

    Pléiade Prod (Indiscreet, Festival Insane, Positiv Festival) – Facebook

  • Someday, Somewhere

    Mura Masa – Avril 2015

    Lors de la quatrième édition du Positiv Festival cet été à Marseille, on avait laissé carte blanche à la chaîne Youtube « The Sound You Need » pour une des stages du festival. Parmi les artistes annoncés, Mura Masa, un véritable coup de cœur. Il a joué un set explosif qui n’a laissé personne indifférent. Sans oublier un excellent show visuel.
    Mura Masa, de son vrai nom Alex Crossan, tire ses influences de l’Asie. Ses musiques ont un caractère japonisant que l’on retrouve principalement dans le choix délicat et subtil des instruments. « Someday, Somewhere » est un EP totalement frais qui nous fait penser à du Cashmere Cat, mais avec un vent de renouveau. Une base rnb, des influences world music, et des vocales toujours bien placées, c’est tout simplement efficace. Selon nous, le meilleur EP de l’année !

Écouter en intégralité « Someday, Somewhere » de Mura Masa

  • Édouard

    Wax Buyers Club – http://www.waxbuyers.club

  • Azur

    Triptides – Juin 2015

    Choisir son album préféré de 2015 ? Mais vous êtes fous au Soundrivin ! Choisir un album par mois est déjà difficile, alors un album par an cela relève au choix de l’exploit ou du supplice… L’album Azur de Triptides sorti sur le label RPUT en juillet est le vinyle qui a le plus tourné sur la platine du Vinyl Buyers Club. Ce LP de plein été nous a rafraîchi cet été et, de façon assez surprenante, nous réchauffe en ce mois de décembre.

Écouter en intégralité « Azur » de Triptides

  • Samuel

    Festival Free Music, Montendre – Facebook

  • Vestiges & Claws

    José Gonzalez – Février 2015

    Quels que soient les projets de José Gonzalez, le temps n’a pas de prise sur sa musique. Comme toujours l’artiste suédois évolue dans un monde parallèle où ses morceaux peuvent être parachutés à toutes les époques. À base de guitare, voix et de quelques arrangements, « Vestiges & Claws » traduit l’authenticité et la simplicité de l’homme. On se laisse imaginer une rencontre entre Bon Iver et Toumani Diabaté. Derrière ses arpèges bouclés invitant à la transe repose une voix délicate. Ce genre d’album est suffisamment rare pour être très attendu, même en marge des « sons » du moment.

Écouter en intégralité « Vestiges & Claws » de José Gonzales

  • Bennbob

    Webzine Ezella.org – Site web

  • Chemicals

    The Shoes – Septembre 2015

    Cette année 2015 a été marquée par pas mal de retours assez attendus (Disclosure notamment) plus ou moins probants. Personnellement c’est l’album des rémois de The Shoes, « Chemicals », qui m’a mis une sacrée baffe. Cet album sonne très anglais, et c’est ce qui le rend si bon. Entre les Chemical Brothers, Gorillaz ou toutes autres formations indie-électro des années fin 90-2000, ce disque a une sacrée dose de rétro assimilée et digérée, finement travaillée avec des éléments et une réflexion purement moderne. Le single « Drifted » en est un parfait exemple : ce kick venu de nulle part tabasse lourdement tout le long du morceau, porté également par ce piano caractéristique de The Shoes et par ce gimmick vocal de Sage, pour un résultat détonnant. Voilà, le terme qui qualifierait le mieux ce disque serait celui-là : détonnant. Et indispensable.

Écouter en intégralité « Chemicals » de The Shoes

Nous suivre sur les réseaux sociaux

FacebookGoogle +Twitter

à propos de l'auteur de cet article

Totalement geek de musique (ou juste geek tout court en fait), l’univers musical de Seb oscille entre indie, electronica et pop. Tout un programme.

#MusicGeek #WebAware #PastPresentFuture

Pas de commentaires, merci.