R.I.P Adam Yauch aka MCA

Publié le 05/05/2012 | Par alcaporn |

Image

Un blog de musique qui se respecte et forcement touché par cette triste nouvelle, trois ans après avoir annoncé qu’il était atteint d’un cancer, des glandes salivaires, précise le site internet du magazine Rolling Stone, Adam Yauch, l’un des membres du groupe américain Beastie Boys a succombé à la maladie, vendredi 4 mai, à l’âge de 47 ans, laissant derrière lui sa femme, leur fille et tout plein de fans…

Partis d’une musique punk hardcore, les Beastie Boys, s’étaient progressivement ouverts à d’autres courants musicaux, notamment le rap, qu’ils ont été parmi les premiers à expérimenter dans les années 1980, et dont Adam Yauch restera une légende.

Dans ce registre, le groupe, trois fois sacré aux Grammy Awards, s’était imposé avec des albums tels que « Licensed to Ill » et « Paul’s Boutique ». Entre autres tubes planétaires, on retiendra le festif et rageur « (You Gotta) Fight For Your Right (to Party!) », le très grinçant « Intergalactic », ou dans une veine plus électronique, « Hello Nasty », sans parler de « Sabotage », leur plus gros succès.

En quelque trente années de carrière, les Beastie Boys ont écoulé pas moins de 40 millions d’albums, dont près de la moitié aux Etats-Unis. Sorti en 1986, « Licensed to Ill », qui a marqué toute une génération, fut l’album rap le plus vendu de sa décennie et, souligne Rolling Stone, le premier disque à porter le hip-hop en tête des « charts » américains, tous genres confondus.

Le plus souvent, la silhouette élancée de MCA se tenait derrière une basse ou un clavier, mais à l’occasion, il était derrière la caméra. Les Beastie Boys ont d’ailleurs aussi marqué l’histoire du clip vidéo, avec leurs mises en images burlesques, par exemple pour « Sabotage », réalisé par Spike Jonze.

Adam Yauch lui-même a tourné plusieurs clips du groupe, et a produit des documentaires, en particulier « Exit Through The Gift Shop », diffusé en France sous le titre « Faites le mur », qui traite de l’art urbain et avait été nominé aux Oscars en 2011.

Cette même année, les Beastie Boys avaient sorti leur dernier opus, en tout cas le dernier avec MCA, « Hot Sauce Committee Part 2 », un album dont la sortie avait dû être reportée de deux ans, de même qu’une tournée, en raison de l’état de santé d’Adam Yauch. De nouveau le succès populaire et critique fut au rendez-vous…

 

 

 

 

 

à propos de l'auteur de cet article

La musique c'est comme le sexe. Doux comme du piano, envoutant comme un titre de musique alternative, excitant comme une belle voix, rock & roll, violent comme du dirty, jouissif comme la montée d'un bon track électro.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *