[ Lancement ] Milk & Bone – Little Mourning au Centre Phi

Publié le 18/03/2015 | Par Amélie |

Avec près de 2102 personnes qui devaient participer à l’événement, on ne s’attendait pas à un tel précédent pour le lancement du tout premier album du duo Milk & Bone au Centre Phi de Montréal. Pour souligner la sortie de Little Mourning en grande pompe après avoir fait une tournée médiatique remarquée, c’était au tour de la musique à se faire entendre dans toute sa splendeur hier soir.

Deux mots pour décrire cette soirée : intime et grandiose. On la commença en force avec le premier titre de l’album « Elephant » et on la poursuivit sur la même lancée avec la pièce « Easy to Read » avec Laurence Lafond-Beaulne au ukulele. Après avoir apaisé un peu la foule avec ces premiers morceaux, les premiers remerciements furent lancés avant de repartir vers les autres pièces de l’album tels que « Tomodachi » et « Pressure ». Qui dit lancement, dit remerciements. C’est après ce deuxième set musical que les filles de Milk & Bone se sont à nouveau arrêtées pour émettre leurs nombreux remerciements, montrant, du même coup, leur côté bon enfant et rieur. Le passage touchant et émotif de la soirée étant maintenant passé, le duo se remit à ses pianos pour conclure la soirée en enchaînant « X », « Coconut Water », « Watch » et en finale parfaite, « New York ».

Les deux artistes étaient impeccables tout au long de la soirée. Leurs performances musicales étaient sans faille et les prouesses vocales toujours plus impressionnantes et symbiotiques. Le résultat live n’est pas comparable à l’expérience enregistrée. Leur voix dégageait une puissance hallucinante, s’harmonisant à un tel point qu’on ne pouvait les distinguer l’une de l’autre. Elles se complètent : la voix de Camille Poliquin remplissant l’espace et celle de Laurence Lafond-Beaulne ajoutant l’élément feutré qui finalise le tout à merveille. Les envolées de voix que l’on retrouve dans plusieurs de leurs morceaux étaient alors amplifiées tant dans l’intensité que dans l’émotion, accentuant ainsi la dimension dramatique de leur musique. Grâce à cette performance, l’album m’a été présenté d’une tout autre manière, renforçant la continuité et la complicité entre les pièces et la force de chacune d’entre elles.

La salle, petite, et la proximité que l’on avait avec Milk & Bone donnaient une ambiance conviviale, simple et surtout intime. Leur musique était en parfaite harmonie avec le type de décor proposé. On sentait que tout était à leur image, les éclairages et les projections accompagnant aussi parfaitement leur univers. Décidément, on peut dire qu’elles étaient fières de leur accomplissement! Ayant travaillé pendant un an sur le projet, on peut affirmer que le lancement de ce premier album, Little Mourning, fut un succès! Et Milk & Bone, un succès encore plus grand.

L’album de Milk & Bone est maintenant disponible en magasin au Canada ou en ligne via leur bandcamp ou iTunes. Encouragez-les!

à propos de l'auteur de cet article

Pas de commentaires, merci.