[Concert] FAUVE @ Bataclan

Publié le 12/06/2013 | Par Mé Lo |

Des titres de plus de 5 minutes çà vous effraie ? Venez j’ai la solution.

Le remède s’appelle Fauve, c’est un collectif « Parisien » … Pour moi c’est plus la voix d’une génération. On vous en a parlé il n’y a pas longtemps. L’alliance de la musique et du texte, c’est un jeu que maîtrise parfaitement le jeune groupe. Les beats sont hip-hop, les sonorités sont indie-pop, aériennes, et le tout sert de canevas aux textes de Quentin. Entre chanteur, acteur, poète il nous raconte sa vie, les vies de nos amis, nos vies. Je devrais dire Ils car Fauve c’est une famille, une bande qui avait besoin de tout sortir.

On a tous déjà écouté une chanson en se disant qu’elle nous correspond parfaitement, là tout de suite ; BLIZZARD c’est 6 titres qui t’inquiètent car tu te dis que quelqu’un a eu accès à ton cœur sans ton consentement – c’est peut-être pas si mal finalement. Le style est indéfinissable, et pourtant je tente : Fauve c’est de la poésie musicale ; on y retrouve une musique onirique, des textes forts, un rythme de diction impeccablement pressé ; l’ensemble en parfaite harmonie.

Après ce point rapide sur l’E.P., laissez moi vous parler de mon expérience ‘Fauve au Bataclan’. Il m’a fallu 5 jours pour tenter d’écrire ce post, il fallait que je redescende, que l’émotion se tasse pour me permettre d’être objective (je ne vous promet rien, j’écoute BLIZZARD à ce moment même, je replonge…) !

Le 7 juin dernier, j’entre dans un Bataclan plein à craquer ; les familles, les amis, les inconnus, tout le monde se retrouve, s’uni autour de ces héros… Ces types pourraient aussi bien être masqués.

Les garçons s’installent, les premières notes de Saint-Anne retentissent sous ce cigle rouge et n’ont jamais sonnées si juste ; Quentin nous le dit « c’est la première fois que je fais çà » ; ils n’y croient pas, un peu plus de six mois et ils se retrouvent sur une des plus jolies scènes Parisiennes. C’est le début d’une vraie performance artistique, enchaîner 1H15 de texte au rythme urgent, qui ne laisse aucune place à l’improvisation pour les musiciens ; cela relève de la prouesse. Pendant 1H15, ils nous parlent d’amour, de haine, de fatalité, d’espoir, de bonheur, de sexe ; tu n’ose pas regarder la personne qui se tient debout à côté de toi, c’est une communion solitaire qui s’opère. Je me surprends à verser quelques larmes (discrètes car « l’amour c’est pour les pédés ») sur 2xgm et Blizzard … Les morceaux prennent tout leur sens et la voix de Quentin transperce nos corps ; plus je l’entend dire « ça va aller » et plus je me laisse abandonner. Il parcourt la scène de gauche à droite, de droite à gauche à un rythme frénétique ; entre stress, concentration, conviction ; à la limite de la possession.

La musique s’arrête abruptement et après ce moment de transe, on retrouve un jeune homme frêle qui nous dit merci, salue les quelques amis qu’il aperçoit, regarde le reste du groupe (Simon, Pierre et Stéphane) et repart de plus belle. Avec Haut les Cœurs, ils nous offrent la possibilité de reprendre le refrain tous ensemble, les sourires émus réapparaissent – et tu peux concéder un regard vers ton voisin d’épaule.

Chaque morceau est un nouveau voyage, une palette d’émotions. L’ambiance est familiale, l’idée du collectif est de se rejoindre autour, de grands concepts, d’envies, de ‘retour sur erreurs’ ; oser se dire je t’aime, tu comptes, je suis heureuse.

Fauve c’est de la musique qui s’écoute seul, le regard dans le vide ; dans le noir, dans le métro, dans la rue en regardant le monde qui nous entoure. Au Bataclan, j’étais seule au milieu de tous à boire ces paroles tout en me laissant transporter par cette parfaite harmonie musicale.

Fauve, çà te donne envie de devenir poète pour un soir, rejoindre toi aussi les voix d’une génération qui n’ose que rarement s’avouer fatiguée, faible, souffrante; mais qui force l’espoir, s’essaye au bonheur.

Oui Fauve çà s’écoute seul, mais çà se vit à plusieurs.

______________________

FacebookWebsite

à propos de l'auteur de cet article

La touche féminine du drive-in. Avide de nouveautés, sa sensibilité est principalement hip-hop, mais pas de discrimination ; elle écoute de tout et retient ce qui l’inspire. La musique coule dans ses veines.

One Response to [Concert] FAUVE @ Bataclan

  1. Pingback: Le Soundrivin | [ Clip ] Fauve ≠ VOYOU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *