[ Concert ] Electric Guest + New Look

Publié le 02/05/2012 | Par Mike |

J’ai découvert Electric Guest il y a quelques temps, et je suis tombé par hasard sur leur concert au Il Motore à Montreal. Comment me direz-vous ? A Montréal, la communication au niveau des concerts est très mauvaise.

Nous sommes arrivés devant la salle, peu de monde ( pas vraiment surpris ), mais ce qu’on aime dans les concerts de ce type, ce sont les petites salles qui ne payes pas de mine car au moins la proximité avec les artistes est parfaite.

LA première partie avec New Look :

Haaa les premières parties, on ne sait jamais à quoi s’attendre, et là ?? Bluffé, sur le cul, amoureux, mais de qui ? Un groupe au style décalé, composé de Sarah Ruba ( ancienne top model et chanteuse ) et Adam Pavao  ( producteur/musicien ). Ils forment donc New Look sur scène et sont ensemble dans la vraie vie.

Ils nous ont joué leurs 5 titres présent sur Soundcloud, dont le dernier datant d’une semaine à peine « Teen Need ». Nous avons eu le droit à du pur live avec Sarah qui samplé sa voix et Adam qui maitrise à merveille ses son electroniques planant. Le titre « Janet » est un vrai bon en arrière. Du Future Pop comme on aime, la voix de Sarah s’accordait parfaitement avec le travail d’Adam, aucune fioriture, du plaisir jusqu’au bout des doigts. Maintenant il ne reste plus qu’à espérer qu’ils passent en concert et non juste en première partie.

____________________________________

FacebookTwitterMySpaceBlogWebsiteSoundcloud

____________________________________

Le concert avec Electric Guest :

La base de cet article c’est quand même Electric Guest, mais merci à eux de nous avoir fait découvrir New Look encore une fois.

Groupe new-yorkais repéré en première partie de Foster the people, Electric Guest est un duo mené par Asa Taccone et Matthew Coptone. Pour Mondo, leur premier disque, ils ont fait appel à Danger Mouse.

Formé en 2010 à Los Angeles par  Asa Taccone (chanteur) et Matthew Campton (batterie), Electric Guest offre une vraie instrumentation complexe mélangant pop, R&B, funk sans oublier une bonne dose de classic rock.

Comme je vous le disais précédemment, la proximité avec les artistes est super, on a l’impression d’être un peu la maison. Le concert commence avec Control et Under the gun, mais dû à des problèmes de réglages de micro (je pense) nous n’avons pas pu profiter des ces deux titres comme il le fallait, c’est dommage car Under the gun est assez entrainant !

Mais là, Asa Taccone vient nous réveiller avec Amber, une énergie débordante, il arrive à nous faire rentrer dedans malgrès la douceur du titre. Ensuite vient Awake, on commence à sentir la touche Danger Mouse avec cette intro-guitare-qui-groove-a-mort, ca coule tout seul, et le concert monte progressivement en puissance.

Il faut toujours des titres en rapport avec des filles et la c’est Jenny qui arrive, ce qui est frappant c’est l’implication du groupe, alors que nous étions à peine une centaine, ils nous donnaient l’impression d’être 3000.

On commence maintenant à diminuer le rythme avec American Daydream, un peu de trompette pour l’introduction, c’est toujours apprécié d’assister à des différences par rapport à leurs titres studio.

On continue avec Troubleman, la douceur du concert, c’était pour moi le morceau parfait. Des maracasses, un piano, et un magnifique solo du guitariste, une pause instrumentale plus qu’à la hauteur de nos espérances. On pensait le titre terminé, mais non c’est reparti, pour notre plus grand plaisir.

Du synthé dans tous les sens, des grosses basses et ils ont même échangé leurs instruments, c’est donc avec Holes qu’on remonte tranquillement avant de finir avec leur titre phare This head I hold. Ha ben là si vous me dites qu’on ne sent pas la touche Danger Mouse, c’est que vous ne l’avez jamais écouté ! L’energie arrive à son apogée, on a vraiment envie de bouger, d’aller sur la piste.

Bref, tout ca pour vous dire que c’était un très bon concert avec ce qu’il fallait pour passer un très bon moment, on peut sentir un peu la jeunesse du groupe mais ce n’est pas très grave, on va suivre leur évolution de très près.

____________________________________

FacebookTwitterBandcamp – Website

____________________________________

 

 

à propos de l'auteur de cet article

Une passion devenue un état d'esprit, ce n'est pas ses envies qui guident ses choix musicaux mais bien ses humeurs. De Barry White à How To Dress Well, c'est bien la diversité qui rythme ses heures.

One Response to [ Concert ] Electric Guest + New Look

  1. Tyler says:

    Salut! Merci pour la revue. Je suis pas mal d’accord : j’ai beaucoup aimé leur concert. Petite question : il me semble qu’ Electric Guest avait aussi joué « Waves ». Ai-je j’ai tort?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *