[ À Chaud ] Les Lives Au Pont 2016

Publié le 13/07/2016 | Par Sébastien |

Nous n’aurons participé qu’à une seule soirée cette année, mais quelle soirée partagée entre joie sportive et plaisirs mélomanes dans ce cadre mythique qu’est le Pont du Gard. En effet, cette sixième édition des Lives Au Pont s’est déroulée dans des circonstances pour le moins originales avec une programmation le même soir que la demi-finale de l’Euro où la France jouait sa qualification. Un événement que l’organisation avait fort bien anticipé avec la mise à disposition d’un écran géant pour le bonheur des festivaliers qui ont, cette année encore, répondu présents (20 000 personnes sur les 2 soirs). Un dispositif qui a donné une teinte agréable à ce jeudi avec une euphorie ambiante qui transparaissaient sur les visages suite à la victoire et à laquelle les artistes invités ont su faire écho.

lives au pont - décoration lampesCrédit photo : Thomas O’Brien

Outre les décorations parsemés sur les berges, notamment avec ces fameuses lampes, le spectacle s’est passé clairement du côté la gigantesque scène avec des prestations de qualité. Que ce soit du côté des locaux de l’étape avec The Dualz, lauréat du concours « Les Befores Du Lives Au Pont », et le duo Montpelliérain « My Life Is A Weekend » choisi pour s’occuper des interludes entre concert (big up pour leurs sélections d’ailleurs) ou du côté des têtes d’affiche de cette édition, on a globalement eu de quoi kiffer cette soirée.

lives au pont - Naïve New BeatersCrédit photo : Thomas O’Brien

Tout d’abord avec les Naïve New Beaters avec leur pop déjantée et une prestation complètement délurée, suivi du live de Synapson qui a littéralement enflammé le public avec leurs hits repris en chœur par une foule conquise. Nous, on a kiffé revoir Benjamin Diamond, qui les accompagne en tournée, pour une reprise plus qu’appréciée de « Music Sounds Better With You ». Et dire que ce titre a bientôt 20 ans. Fakear prenait la suite au moment où le soleil se couchait, avec ses envolées synthétiques et une promesse de collaboration avec Jain. C’était au tour d’Odesza, le duo américain « loin de chez eux mais heureux de jouer ici » comme a pu évoquer l’un d’entre eux. Ces artistes originaires de Seattle ont livré une des claques musicales et visuelles de la soirée avec une scénographie juste superbe et colorée. De quoi pardonner la petite coupure technique qui n’a en rien entaché leur concert. Quant au finish de cette soirée, rien de moins que le génial Jamie XX pour un dj set bien efficace et un passage exclusif dans le sud de la France.

Hey, les Lives Au Pont, on se dit à l’année prochaine avec une programmation encore plus folle et un cadre toujours aussi magnifique ? Chiche !

lives au pontCrédit photo : Thomas O’Brien


Photo principale, Jamie XX par Thomas O’Brien

à propos de l'auteur de cet article

Totalement geek de musique (ou juste geek tout court en fait), l’univers musical de Seb oscille entre indie, electronica et pop. Tout un programme.

#MusicGeek #WebAware #PastPresentFuture

Pas de commentaires, merci.