5 artistes, 5 covers

Publié le 08/12/2014 | Par Amélie |

Couramment considérés comme une pâle copie de l’original, le cover est souvent sous-estimé. Pourtant, certains d’entre eux sont, bien au contraire, de vrais modèles de créativité et d’originalité. Pour vous prouver à quel point les covers peuvent être de vraies perles musicales, voici une petite sélection de cinq artistes qui ont vraisemblablement réussi l’exercice. Puristes s’abstenir!


Holy Ghost! – Hold On We’re Going Home (Drake)
Drake au son des années 80? Et oui! C’est ce que nous propose le groupe américain Holy Ghost! avec leur reprise de la très populaire pièce « Hold On We’re Going Home ». Qui l’eut cru?


Ásgeir – Heart-Shaped Box (Nirvana)
Le jeune islandais Ásgeir nous offre plutôt une reprise d’un classique du grunge avec la chanson « Heart-Shaped Box » de Nirvana. On n’est pas mécontent de redécouvrir cette pièce phare sous le piano de Ásgeir, une version acoustique aux éléments électroniques subtils… un délice!


London Grammar – Wicked Game (Chris Isaak)
Avec London Grammar, on revisite un autre classique de la musique avec la chanson « Wicked Game » de Chris Isaak. La voix riche et mélancolique de Hannah Reid nous amène définitivement dans un autre univers et le style du groupe est parfaitement respecté tout en gardant l’esprit de la pièce originale. Un seul mot : envoûtant.


Chvrches – Do I Wanna Know (Arctic Monkeys)
Au tour du groupe écossais Chvrches de nous présenter leur travail avec une reprise du plus récent « Do I Wanna Know » d’Arctic Monkeys. Pas de convention ici, on y met du sien et on y met la touche qu’il faut!


Chet Faker – I Want Someone Badly (Jeff Buckley)
On connaît tous le cover de « No Diggity » qui a rendu Chet Faker célèbre, mais qui connaît celui de Jeff Buckley et de sa chanson « I Want Someone Badly »? Encore une fois, Chet sait amener sa touche magique à un morceau et à y mettre les émotions parfaites à son interprétation. On y croit et on voudrait bien qu’il la chante que pour nous…

à propos de l'auteur de cet article

Pas de commentaires, merci.